Subcategories

Jean-Christian Petitfils, "Le masque de fer"

Posted By: TimMa
Jean-Christian Petitfils, "Le masque de fer"

Jean-Christian Petitfils, "Le masque de fer"
Tempus Perrin | 2016 | ISBN: 2262019630 | French | EPUB | 320 pages | 0.7 MB

La résolution du célèbre mystère de l'homme au masque de fer, qui suscita tant de controverses, de romans, essais et films.

Rares sont les mystères qui ont soulevé autant d'intérêt et de passion que celui de l'homme au masque de fer, prisonnier d'Etat, enfermé sur ordre de Louis XIV au donjon de Pignerol, dans la citadelle Sainte-Marguerite, mort à la Bastille en 1703. Nul n'avait le droit de l'approcher ni de lui parler, hormis son geôlier. Nul ne pouvait connaître le motif de sa détention, ni son identité. Cette troublante énigme n'a cessé de piquer la curiosité des historiens et romanciers. De multiples solutions ont été imaginées pour résoudre ce mystère, la plus célèbre faisant de cet inconnu un frère jumeau du roi, masqué à cause de sa trop frappante ressemblance. Ce livre est le dossier complet, jamais présenté à ce jour, des dernières découvertes. Après un examen méthodique des documents d'archives (beaucoup nouveaux ou inédits), l'auteur apporte à cette énigme les explications les plus logiques et les plus incontestables. Mais le livre va bien au-delà. Il étudie la formation au siècle des Lumières d'un mythe redoutable et maléfique, s'attaquant à la légitimité du trône et à ce qui constituait le coeur même de la monarchie d'Ancien Régime : le mystère du pouvoir, le secret du roi. C'est tout un pan de l'histoire des mentalités qui se dévoile ici.

Biographie de l'auteur
Docteur d'Etat en science politique, historien, grand connaisseur du XVIIe siècle, auquel il a consacré de nombreux ouvrages, Jean-Christian Petitfils a publié plusieurs biographies chez Perrin, notamment : Fouquet, Lauzun, Louise de la Vallière, et son magistral Louis XIV, unanimement salué par la critique et couronné par trois prix littéraires, dont le Grand Prix Gobert de la Biographie historique de l'Académie française.