Subcategories
Tags
Language
Tags

David Foster Wallace, "Considérations sur le homard", tomes 1 et 2

Posted By: TimMa
David Foster Wallace, "Considérations sur le homard", tomes 1 et 2

David Foster Wallace, "Considérations sur le homard", tomes 1 et 2
2018/2020 | ISBN: 2823608745/2823615741 | Français | EPUB | 569 pages | 0.9/0.3 MB

David Foster Wallace n’était pas qu’un grand romancier. C’était aussi un essayiste chez qui l’humour côtoyait une lucidité redoutable.

Ce premier tome de Considérations sur le homard regroupe les textes qu’il a consacrés à la société américaine. Qu’il raconte les « Oscars du porno », la campagne présidentielle de John McCain, le 11-Septembre vu depuis l’Illinois, ou la souffrance du homard plongé dans l’eau bouillante, il ne fait, en somme, qu’une seule chose : nous parler de l’Amérique folle et inquiétante dans laquelle il a vécu, et de l’enfer hilare des temps contemporains.

" Faire de quelqu'un une icône, c'est le transformer en abstraction, et les abstractions sont incapables d'une communication vitale avec les vivants. "

Ce second volume rassemble ses essais sur la littérature, le langage et la communication.

Qu'il analyse l'humour existentiel de Kafka, qu'il règle son compte aux " écrivains narcissiques " et aux autobiographies de stars du sport ou qu'il dresse le portrait d'un célèbre animateur de radio obsédé par l'affaire O.J Simpson, l'auteur de L'Infinie Comédie continue de nous éblouir par son humour, sa curiosité et surtout sa créativité, qui semble ne connaître aucune limite.

David Foster Wallace naît en 1962 à Ithaca dans l'État de New York. Après de brillantes études en littérature, philosophie et mathématiques, il publie à vingt-cinq ans un premier roman remarqué. En 1991, alors enseignant en littérature à Boston, il se lance dans l'écriture d'un roman " total ", L'Infinie Comédie (Infinite Jest), livre hors norme reçu comme un chef-d'oeuvre. David Foster Wallace publiera ensuite deux recueils de nouvelles ainsi que de courts essais sur la littérature, la musique, la télévision et le tennis. En 2008, il se suicide et laisse derrière lui un roman inachevé, Le Roi pâle (Au diable vauvert, 2012), finaliste du prix Pulitzer.