Subcategories

Nietzsche : égoïsme - introduction à la morale de l’affirmation

Posted By: arundhati
Nietzsche : égoïsme - introduction à la morale de l’affirmation

Thomas Rimbot, "Nietzsche : égoïsme - introduction à la morale de l’affirmation"
2017 | ASIN: B071Z29Q6R | 228 pages | PDF | 2 MB

Les apports positifs de la pensée de Nietzsche ont trop rarement été étudiés. Et si l’affirmation fait parfois l’objet d’un livre ou d’un article, c’est en général pour en « démontrer » son impossibilité (Eric Blondel, Simon May). Notre livre est précisément une introduction aux dimensions positives de la philosophie de Nietzsche, loin de la réduire à une critique de la morale et de la religion.

Nous présentons deux études sur l’égoïsme de l’affirmation, qui s’oppose à l’altruisme et à l’égoïsme ordinaire. La première traite de l’égoïsme dans les œuvres de Nietzsche formellement plus « classiques », la seconde porte sur un chapitre spécifique d’Ainsi parlait Zarathoustra.

Nous rappelons tout d’abord avec Nietzsche les règles de la méthode philosophique probe : ni dogmatisme idéaliste, ni dogmatisme positiviste, ni scepticisme absolu, mais un empirisme rigoureux inspiré de la philologie, et de la science du 19ème siècle telle que la conçoit notamment Claude Bernard.

Nous étudions ensuite les éléments généalogiques sous-jacents aux différents types de méthodes d’interprétation : la détresse, dont le discours religieux est le prototype ; l’interprétation décadente, qui instaure un système de pouvoirs afin de conserver la vie en détresse ; l’interprétation proprement affirmative, avec tous les fonctionnements affectifs qu’elle requiert et implique.

Enfin, la troisième partie de la première étude développe les règles générales de vie qui conditionnent toute existence affirmative : l’art de « devenir ce que l’on est ».

Notre seconde étude analyse, à la lumière de la première, le texte essentiel de Zarathoustra sur l’égoïsme : « De la vertu qui donne ». C’est l’occasion d’apporter une nouvelle perspective sur l’égoïsme, et d’éclairer les différentes conceptions du don selon Nietzsche.

Pour ce projet nous avons voulu rester au plus près du texte nietzschéen, sans plaquer aucun schéma externe (dialectique hégélienne, histoire heideggérienne de la philosophie). Notons par ailleurs que le retour en force, en ce début de siècle, des discours religieux fanatiques rend toute son importance et son actualité à la philosophie de Nietzsche.